Clinique Mathilde - 4 rue d'Emendreville 76100 ROUEN

LA CHUTE DE CHEVEUX

LA CHUTE DE CHEVEUX QU’EST CE QUE C’EST ?

Perdre ses cheveux est un phénomène naturel. Chaque jour 80 à 100 cheveux se renouvellent naturellement et spontanément.  Des cheveux repoussent en quantité suffisante pour que cette perte passe inaperçue. Mais parfois, sous diverses influences, ce renouvellement ne se fait pas correctement. La quantité de cheveux qui chute est supérieure à celle qui pousse, apparaissent alors les premiers signes d’alopécie. Il est important d’en parler rapidement à votre dermatologue car des traitements efficaces existent. Ils permettent de stopper cette chute et surtout de faire repousser une partie des cheveux. Cette chute de cheveux peut survenir à tout âge et touche aussi bien les hommes que les femmes. Elle est souvent très mal vécue, et altère l’estime de soi.  Le reflet que l’on voit dans le miroir ne correspond plus à l’image que l’on avait de soi. Les causes des chutes de cheveux sont multiples et doivent être explorées.

CHUTE DE CHEVEUX ANDROGENO-GENETIQUE

La chute de cheveux androgéno-génétique est la cause la plus fréquente de chute de cheveux. Elle touche plus de 50% des hommes et plus de 25% des femmes. Elle est induite par deux facteurs :

  • Un facteur génétique : en effet il est souvent constaté que cette chute de cheveux se retrouve chez plusieurs autres membres de la famille.
  • Un facteur hormonal : les hormones masculines et notamment la testostérone ont un rôle majeur dans le déclenchement de cette chute de cheveux. La testostérone est transformée en dihydrotestostérone. Lorsque les cheveux sont trop sensibles à ces deux hormones la durée de vie des cheveux se raccourcit. Chaque cheveu qui pousse sera de plus en plus fin puis finit par ne plus pousser, repousser du tout.

Chez l’homme différents stades selon l’évolution sont définis par l’échelle de Norwood et Hamilton et permettent de prédire l’évolution de la chute de cheveux. Elle peut commencer très jeune dès l’âge de 15 ans.

Photo stades : échelle de Norwood et Hamilton

Chez la femme  la chute de cheveux androgéno-génétique se manifeste différemment. En effet elle est général moins marquée que chez l’homme mais est tout aussi gênante car elle renvoie à une perte de féminité. Elle peut se voir à tout âge mais débute principalement après la ménopause. On observe alors un élargissement de la raie au sommet du crâne et un dégarnissement progressif du sommet de la tête. Les cheveux sont de plus en plus fins et ne repoussent finalement plus ou très peu.

CHUTE DE CHEVEUX ABONDANTE ET TEMPORAIRE

Lorsque la chute de cheveux est abondante et temporaire il s’agit la plupart du temps d’un effluvium télogène qui s’observe le plus souvent au décours d’une grossesse, d’un un stress physique ou psychique ou lors des changements de saisons. Tous les cheveux se mettent subitement et temporairement dans une phase de chute. Des traitements efficaces existent pour freiner la chute et stimuler la repousse. Ce phénomène ne doit pas durer plus de trois mois, au delà il est nécessaire de faire un  bilan pour rechercher une autre cause.

CHUTE DE CHEVEUX DIFFUSE ET DURABLE

Lorsque la chute de cheveux est diffuse et se prolonge dans le temps il faut recherche des causes organiques. Un bilan s’impose alors car elle peut être liée à de multiples facteurs qui se surajoutent parfois les uns aux autres : stress permanent, problèmes thyroïdiens, carence en fer, diabète, régime alimentaire déséquilibré, prise de médicaments…

Un examen clinique poussé sera complété la plupart du temps d’une prise de sang pour permettre de  trouver la ou les origines de la chute de cheveux et ainsi de pouvoir proposer un traitement adapté et personnalisé. Un bilan sanguin sera systématiquement réalisé pour rechercher leur origine.

CHUTE DE CHEVEUX  PAR TRACTION

Certaines coiffures telles que les extensions, queue de cheval serrée ou les tresses entrainent une traction répétée du cuir chevelu. Les cheveux sont progressivement « déracinés », ils sont littéralement extraits de leur follicule pileux. Les repousses sont alors de plus en plus fines et les cheveux finissent par ne plus repousser du tout.

CHUTE DE CHEVEUX MASSIVES

Lorsqu’une chute de cheveux survient très brutalement et de façon très localisée il s’agit la plupart du temps d’une pelade. Dans ces cas là, une prise en charge rapide est nécessaire. En effet l’ensemble du cuir chevelu et d’autres zones pileuses peuvent parfois être touchés, il est donc important de stopper au plus vite la chute. Il existe aujourd’hui de nombreux traitements bien codifiés qui ont fait preuve de leur efficacité. Cette efficacité sera d’autant plus remarquée que la prise en charge aura été précoce.

Les traitements

Les dermatologues sont les spécialistes des lésions de la peau mais aussi des phanères (cheveux, ongles…) ce sont donc les médecins les plus aptes à  traiter votre chute de cheveux. Ils sauront vous prescrire un bilan biologique personnalisé tout en vous proposant les traitements les plus adaptés. Grâce à leur double casquette médicale et chirurgicale ils seront également à même de réaliser des greffes de cheveux lorsque la prise en charge médicale est dépassée et qu’un traitement chirurgical s’impose.

TRAITEMENTS MEDICAUX

Le traitement médical repose avant tout sur la recherche du mécanisme de la chute de cheveux et de sa cause. Une fois que celle-ci sera identifiée un traitement personnalisé sera proposé.

MESOTHERAPIE

La mésothérapie consiste à réaliser de petites injections locales et superficielles de solutions de vitamines, minéraux et oligoéléments, dont le but est de réhydrater et rebooster le cuir chevelu.

C’est un traitement non agressif, peu douloureux et qui permet une stimulation de la racine des cheveux pour leur redonner éclat, brillance et volume. Les cheveux retrouvent leur beauté naturelle.

GREFFE DE CHEVEUX

Lorsque le traitement médical ne suffit plus ou que la chute de cheveux est trop importante le recours à la chirurgie est une solution efficace, peu douloureuse discrète et durable. Elle peut tout aussi bien être réalisée sur de petites zones localisées comme sur les golfes temporaux par exemple que sur la quasi totalité du cuir chevelu. Ces interventions sont réalisées sous anesthésie locale, au bloc opératoire et ne nécessitent pas d’éviction sociale au décours. Les cheveux qui vont être réimplantés sont les propres cheveux du patient, prélevés à l’arrière du crâne, là ou la chevelure reste le plus souvent dense. La durée de l’intervention dépend de la quantité de cheveux à greffer. Elle est en moyenne de 2 à 4 heures durant laquelle 1200 à 1600 greffons seront réimplantés soit entre 3000 et 5000 cheveux.

Les résultats

Pour obtenir un résultat définitif il faut attendre 8 à 12 mois car pendant toute cette période le cuir chevelu se régénère. Il est possible de réaliser plusieurs greffes de cheveux chez un même patient. Dans ce cas là un délai minimum d’un an entre deux greffes est nécessaire. La mésothérapie sera fréquemment utilisée en post opératoire pour redonner vitalité et brillance aux cheveux greffés.

Première consultation :

Une consultation d’esthétique est systématiquement réalisée avant tout traitement. Au cours de cette consultation un plan de traitement personnalisé est défini avec le patient afin de connaître ses attentes et ses souhaits. Des photos sont réalisées lors de la première consultation puis lors du suivi. Un devis est remis au patient au décours de cette consultation.